Porte-vélo

 

Les règles à respecter dans les pays d'Europe pour les porte-vélos

Source : Mato Velo

Que ce soit avec un porte-vélos sur hayon, un modèle sur boule d'attelage ou encore un porte-vélos fixé sur des barres de toit, il est des règles à respecter pour un arrimage sécurisé, aussi bien en France que dans d'autres pays Européens.

Avec un porte-vélos, vous pouvez facilement voyager dans d'autres pays d'Europe avec vos vélos. Pratique pour des vacances ou même un voyage d’une journée ou d’un week-end. Mais malheureusement, les règle sen Europe ne sont pas partout les mêmes (l'uniformisation des règles attendra).

Qu’il s’agisse de la largeur maximale que vos vélos peuvent dépasser sur les côtés et à l’arrière, ou de marquages spéciaux.

466493.jpg

Les règles élémentaires de sécurité


Avant toute chose, il convient bien sûr de bien respecter le manuel d'emploi de votre porte-vélos, chacun doit respecter des préconisations de montage spécifique.

Des règles qui permettront un montage en toute sécurité de votre porte-vélos, pour que vos vélos restent parfaitement en place sans occasionner un accident par perte du chargement.

Il serait dommage de gâcher des vacances pour avoir voulu monter trop rapidement son porte-vélos.

Veillez notamment à bien respecter la charge maximale :

Du modèle de porte-vélos choisi.
De l’attelage.
Attention à bien fixer vos bicyclettes à votre porte-vélos car le risque de décrochage est réel. N’hésitez pas à renforcer le système au moyen de sangles. A chaque arrêt, vérifiez la tension des sangles, le serrage des vis et des boulons. En cas de chute des vélos entraînant un accident, votre responsabilité peut être engagée.

Les pièces susceptibles de se détacher telles que les bidons d’eau, les compteurs de vélo et les pompes à vélo doivent être retirées.

 

Le porte-vélo compte dans la détermination de la longueur totale de votre véhicule. Sur un ferry, par exemple, votre camping-car peut être classée dans une catégorie plus chère. De même, les petites routes de campagne peuvent parfois être limitées au niveau de la longueur, faites-y bien attention !

En général, chaque porte-vélo comporte une plaque signalétique rappelant la charge maximale admissible par le porte-vélos. Attention, s'il existe une charge maximale totale, il y a aussi une charge maximale par vélo. Cette limite sera surtout importante pour les vélos électriques qui sont bien plus lourds que des vélos classiques (jusqu'à 25 kg).

Avant d’acheter un porte-vélos pour les transporter, vérifiez bien que le poids maximum admis par le modèle convoité est compatible avec celui de vos vélos. Pour diminuer le poids de votre ou vos vélos électriques, n’hésitez pas à retirer la batterie amovible et à la laisser dans le coffre pendant le déplacement.

 

Attention à la charge maximale de votre boule d'attelage :
Tenez aussi compte de la charge d’appui maximale de votre attelage (charge maximale verticale) qui varie en fonction des attelages et des véhicules. C'est cette donnée qu'il faudra respecter avant tout. Les fabricants fournissent souvent un tableau avec leur porte-vélos indiquant les limites à respecter en fonction de la charge d’appui maximale de votre attelage.

 

Comme on peut le voir dans cet exemple ci-dessous, si votre charge maximale verticale n'est que de 50kg, vous ne pourrez avoir que 26.9kg de vélos, soit un peu moins de 9kg par vélo ! Voilà des données importantes auxquelles peu de monde prête attention. Cela peut aussi vous aider à faire votre choix entre différents attelages, certains permettant une charge plus élevée que d'autres.

Thule_EasyFold_XT_charge-maxi-verticale_m.png

Les différentes règlementations par pays


Difficile d'être exhaustif, ci-après les règles valables dans quelques pays d'Europe qui vous permettront de partir en connaissant les règles les plus importantes qui vous éviteront des ennuis avec les forces de l'ordre locales.

Il est officiellement établi que si vous possédez un camping-car conforme aux lois et exigences de votre pays, vous devriez pouvoir conduire dans toute l’UE selon la Convention de Vienne. Mais on le sait, dans la pratique, c'est parfois bien différent, vous recevrez tout simplement une amende si vous ne respectez pas les règles d’un pays.

A moins que vous ne vouliez perdre du temps en explication avec la police locale, au risque d'empirer les choses, mieux vaut donc respecter ces règles.

FRANCE - BELGIQUE - SUISSE - PAYS BAS - ALLEMAGNE - AUTRICHE - ITALIE - ESPAGNE - PORTUGAL - SUEDE

 

Les règles pour les porte-vélos en France

  • La largeur maximale du porte-vélo et des vélos qui y sont fixés ne doit pas dépasser 250 centimètres.

  • Si le porte-vélo dépasse de plus de 40 centimètres sur les côtés il faudra installer des lumières blanches qui éclairent vers l’avant. À l’arrière, il faut des réflecteurs rouges (en plus de tout éclairage supplémentaire).

  • La plaque d’immatriculation et les feux doivent être entièrement visibles. Si ce n’est pas le cas, il faudra prévoir une rampe de phares et une plaque d’immatriculation séparées.

Les règles pour les porte-vélos en Belgique

  • Porte-vélo avec feu de brouillard arrière et feu de recul obligatoire. Vous aurez donc besoin d’un porte-vélo avec un connecteur à 13 broches.

  • La plaque d’immatriculation et les feux de la voiture doivent être entièrement visibles. Si ce n’est pas le cas, il faudra prévoir une rampe de phares et une plaque d’immatriculation séparées.

 

Les règles pour les porte-vélos en Suisse

  • Aucun panneau d’avertissement n’est nécessaire pour les porte-vélos, respectivement pour un dépassement à l’arrière inférieur à 1 m.

  • La charge embarquée ne doit pas dépasser sur les côtés. La réglementation suisse tolère toutefois que les vélos fixés à l’arrière d’un véhicule à moteur dépassent de 20 cm chaque côté (largeur maximale 2 m).

  • Si des vélos sont transportés sur un porte-vélos arrière, le dépassement ne doit pas être supérieur à 20 cm, les feux arrière et la plaque minéralogique doivent rester visibles, de même que la vue du conducteur ne doit pas être entravée.

  • Lorsque le chargement dépasse de plus d’un mètre du véhicule, il doit être clairement signalisé.

 
 
 

NOUVEAU - Une troisième plaque de contrôle pour les porte-vélos
Berne, 07.09.2021 - À compter du 1er mars 2022, il sera possible de commander une plaque de contrôle supplémentaire destinée à être installée sur le porte-vélos. Les services cantonaux des automobiles et l’Office fédéral des routes (OFROU) collaborent étroitement en vue de son introduction. Il ne sera plus nécessaire de décrocher la plaque arrière du véhicule pour la fixer sur le porte-charges arrière, puisque ce dernier pourra accueillir la troisième plaque de contrôle pour les voitures automobiles.

La nouvelle plaque de contrôle est une copie de la plaque principale installée à l’arrière du véhicule. Pour éviter d’éventuels abus, elle présente un fond rouge en lieu et place du fond blanc et n’a pas de valeur juridique propre. Elle est facultative et ne peut être utilisée qu’avec le jeu de plaques principales. Il sera toujours permis de monter la plaque de contrôle arrière sur le porte-vélos.

La troisième plaque pourra être commandée à partir du 1er mars 2022 auprès des services des automobiles. Les cantons préparent actuellement les modalités de commande avec les fabricants de plaques. Dans le même temps, l’OFROU mène des discussions avec les pays voisins pour que cette plaque de contrôle soit connue et acceptée. L’Italie, l’Autriche et la principauté de Liechtenstein ont déjà confirmé que ladite plaque pourra être utilisée sur leur territoire national.

Billboard_Fahrradtraeger-435x176.png

Les règles pour les porte-vélos aux Pays-Bas

  • Les vélos ne doivent pas dépasser de plus de 20 centimètres de chaque côté, soit 40 centimètres au total.

  • La plaque d’immatriculation doit être visible, sinon il faut prévoir une plaque d’immatriculation blanche.

  • Les phares doivent être visibles. Sinon il est obligatoire d’utiliser une rampe de phares. Feux de brouillard et feux de recul ne sont pas obligatoires.

 

Les règles pour les porte-vélos en Allemagne

  • La largeur maximale du porte-vélo et des vélos qui y sont fixés ne doit pas dépasser 255 centimètres.

Les règles pour les porte-vélos en Autriche

  • Porte-vélo avec feu de brouillard arrière et feu de recul obligatoire. Vous aurez donc besoin d’un porte-vélo avec un connecteur à 13 broches.

  • Il est possible d’utiliser une plaque d’immatriculation rouge en Autriche. Mais comme elle n’est valide qu’en Autriche, elle est en pratique inutile quand on n’habite pas en Autriche.

 

Les règles pour les porte-vélos en Italie

  • Il faut toujours fixer au minimum un panneau de signalisation à l’arrière de son porte-vélo. (ce panneau de signalisation est différent de celui utilisé en Espagne). Ce panneau de signalisation comporte cinq lignes rouges EN diagonales.

  • Il en faut deux dans le cas ou le porte-vélo fait la même largeur que la voiture, et les placer de telle sorte que les panneaux forment un V inversé.

  • Le panneau de signalisation est en aluminium et fait 50 x 50 cm

  • Ce panneau d’avertissement doit être en place même si le porte-vélos est vide.

  • La cargaison doit être, de nuit, complétée par une lampe rouge.

  • La plaque d’immatriculation et les feux de la voiture doivent être entièrement visibles. Si ce n’est pas le cas, il faudra prévoir une rampe de phares et une plaque d’immatriculation séparées.

  • Le dépassement de chargement n’est autorisé qu’à l’arrière et ne doit pas excéder 30% de la longueur du véhicule.

  • Attention : le panneau pour l’Italie doit être de fabrication agréée (aluminium, les modèles en plastiques sont interdits). Veillez au sigle de conformité lors de l’achat du panneau (MINISTERO INFRASTRUTTURE TRASPORTI - OMOLOGAZIONE BICMA - NR° 2606 DEL 13/05/13)

 

Les règles pour les porte-vélos en Espagne

  • Il faut toujours fixer au minimum un panneau de signalisation à l’arrière de son porte-vélo.

  • Ce panneau de signalisation comporte trois lignes rouges diagonales et ne doit pas être en plastique. Les panneaux reconnus pour l’UE et l’Italie ne sont pas valables.

  • Cette règle s’applique également aux camping-cars transportant des vélos à l’arrière

  • La plaque d’immatriculation et les feux de la voiture doivent être entièrement visibles. Si ce n’est pas le cas, il faudra prévoir une rampe de phares et une plaque d’immatriculation séparées.

  • Le dépassement du chargement n’est autorisé qu’à l’arrière. Un chargement divisible peut dépasser de 10% au maximum la longueur du véhicule à l’arrière, voire de 15% en cas de chargement indivisible. Dès que le chargement occupe toute la largeur du véhicule, deux panneaux doivent être apposés, de manière à ce que les bandes forment une «tente»

  • Attention, le panneau de signalisation est différent de celui utilisé en Italie. Dans le commerce, il existe des panneaux réversibles en aluminium pouvant être utilisés en fonction du pays, soit l’Italie ou l’Espagne.

 
 
 
 
 
Panneau-Italie-Espagne.jpg

Les règles pour les porte-vélos au Portugal

  • Jusqu’en 2003, les porte-vélos d’attelages étaient interdits. L’UE a mis fin à cette pratique, mais les règles sont très strictes pour tous les types de porte-vélos.

  • Vélos comme porte-vélo ne doivent pas dépasser du véhicule.

  • Le porte-vélo doit être homologué et adapté à la charge. Apportez donc avec vous les livrets, etc. du porte-vélo !

  • L’extension maximale du porte-vélo à l’arrière de la voiture est de 45 centimètres ( ! ). Pour les porte-vélos à barre d’attelage, la mesure se fait à partir de la boule d’attelage.

  • La plaque d’immatriculation et les feux doivent être entièrement visibles. Si ce n’est pas le cas, il faudra prévoir une rampe de phares et une plaque d’immatriculation séparées.

 

Les règles pour les porte-vélos en Suède

  • Il faut toujours avoir une plaque d’immatriculation blanche montée à l’arrière du porte-vélo ou sur les vélos.

  • En Suède, la police est tès stricte avec l’autocollant du pays (CH-D-FR etc.) qui doit être placé sur le côté de la plaque d’immatriculation blanche.

  • La plaque d’immatriculation et les feux de la voiture doivent être entièrement visibles. Si ce n’est pas le cas, il faudra prévoir une rampe de phares et une plaque d’immatriculation séparées.

 
 

A ce niveau, chaque pays applique sa propre règlementation. Il est important de bien planifier son voyage et de se renseigner sur les particularités des pays traversés.

Cela est non seulement valable pour les accessoires mais également en ce qui concerne les vitesses ou les différentes indications qui doivent être placées sur le camping-car (angle mort, plaquettes de vitesse, etc.)

Ce n'est qu'à ces conditions que vous passerez des bonnes vacances exemptes de soucis avec les forces de l'ordre qui sont rarement prêtes à vous faire des concessions.